De l’importance de la veille 2.0

Que l’on soit un indépendant, une toute petite entreprise ou au contraire une grande multinationale, il y a une étape clef à ne surtout pas mettre de côté dans sa stratégie : il s’agit de la veille informationnelle. Elle consiste à surveiller, récolter et diffuser l’information sur des thématiques relatives à son domaine d’activité. Un freelance s’en servira par exemple pour rester au courant des dernières actualités ou alimenter son site/blog, quand une multinationale utilisera ces données pour définir ses stratégies.

Quoi qu’il en soit, la veille 2.0 reste presque une obligation pour tous. Pourquoi est-elle si importante, mais surtout comment gérer sa propre veille ? Je vous explique tout 😉

Pourquoi la veille est-elle si importante ?

Je vais surtout vous parler de l’importance de la veille en tant que freelance, puisque c’est maintenant mon quotidien. Il arrive que certaines personnes mettent de côté cette étape car lire des articles ou rechercher de l’information peut prendre du temps, d’autant plus que ces heures passées à effectuer de la veille ne sont pas rémunérées, cela ne nous fait pas directement gagner de l’argent ce qui en décourage plus d’un. Et pourtant, la veille permet indéniablement de se tenir au courant des dernières nouveautés et de suivre l’actualité des thématiques qui concernent notre coeur de métier. Comment un graphiste pourrait-il par exemple être crédible face à ses clients s’il ne connait pas les dernières tendances en matière de typo ? Comment pourrait-il conseiller, imaginer et créer s’il n’est plus au goût du jour ?

La veille informationnelle est également un bon moyen de découvrir et de suivre les personnes influentes dans notre domaine d’activité. Augmenter son réseau, approfondir ses connaissances, rester au goût du jour… la veille 2.0 n’a que du bon !

Comment mettre en place sa stratégie de veille ?

Mettre en place sa stratégie de veille en tant que freelance n’est pas si compliqué. Le plus dur est probablement de s’y tenir et de se dégager du temps pour cela. Une bonne veille se découpe en 4 étapes.

1/ Définir la ou les thématique(s) à suivre

Internet est une véritable mine d’or en matière d’information, certes. Mais trop d’information tue l’information, et perdre du temps à lire des articles peu intéressants ou peu fiables vous desservira. Il est donc primordial de définir au préalable des thématiques ou sujets à suivre, en fonction de votre métier, de vos besoins et de vos intérêts.

2/ Récolter l’information

Faire de la veille : oui. Mais perdre du temps à regarder tous les sites un à un pour trouver l’article qui pourra nous intéresser : non ! Il existe plusieurs outils qui vous permettront de rechercher de l’information pertinente rapidement sans perdre trop de temps.

  • Les réseaux sociaux
    Et par réseaux sociaux, j’entends notamment Twitter (que l’on ne présente plus…). Il reste l’un des outils les plus intéressants en matière de veille, puisque vous pouvez récolter l’information de plusieurs manières : en suivant les personnes influentes, en sélectionnant les tendances géolocalisées, ou encore en recherchant des hashtags. En plus de cela, Twitter restreint le nombre de caractères, ce qui permet d’avoir un condensé de l’actualité en un coup d’oeil.
    Evidemment, FacebookLinkedInViadeo ou encore Pinterest restent de très bons outils de veille lorsqu’ils sont bien utilisés.
  • Les sites internet spécialisés dans la veille
    Il existe plusieurs sites internet qui sont de véritables outils spécialisés dans la récolte d’information, selon des thématiques ou des mots-clés spécifiques. Pour ma part, j’utilise 2 d’entre eux : Scoop Itdepuis plusieurs années, et Net Vibes. Je n’utilise ce dernier que depuis très récemment, et je suis vraiment agréablement surprise. Vous pouvez suivre les sites internet de votre choix en intégrant leur flux RSS, et gérer ces derniers par thématique. Vous créez des dossiers, et le tour est joué. Vous avez ainsi à disposition tous les articles sur une même plateforme. J’ai également téléchargé l’appli qui me permet de rester au courant de mes sujets préférés partout où je vais 🙂

 

veille-freelance-bordeaux

3/ Analyser l’information

Evidemment, tous les articles ne sont pas pertinents, toutes les informations ne sont pas vérifiées et tous les rédacteurs ne sont pas professionnels dans leur domaine. Il est donc important d’analyser et de trier l’information qui vient à vous, en vérifiant notamment sa véracité.

4/ Diffuser l’information

Pourquoi ne pas faire profiter votre réseau des actualités et nouveautés dans votre domaine ? N’hésitez pas à partager sur les réseaux sociaux afin d’alimenter encore plus les outils de veille… et vous augmenterez votre audience à coup sûr !

 

La veille informationnelle s’impose donc inévitablement dans le quotidien des freelances mais également des entreprises, car elle permet de récolter de l’information dans les domaines spécifiques à chacun. Aujourd’hui, le processus de veille est simplifié par des outils qui filtrent une première fois l’information afin que celle-ci soit la plus pertinente possible.

Et vous, quels sont vos outils de veille ?

De l’importance de la veille 2.0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *